Voyage grec dans le pays du Dévoluy

Publié le par Julie

Un WE talons aiguilles avec 3 talons dans une même voiture cela donne :
- une erreur d'itinéraire
- un DVA oublié à la maison avec le T-shirt
- un passage à Super Dévoluy (pour louer un DVA)

Et la journée peut enfin commencer :
Au départ du parking de l'I.R.A.M. à l'Enclus, nous voilà lancé pour le Pic de Bure par la traversée Héroïque.

Voyage grec dans le pays du DévoluyVoyage grec dans le pays du Dévoluy

Une neige avec un bon regel nous permet d'atteindre rapidement le Chourum, ski/surf sur le dos et crampons au pied nous permettent de traverser gentiment le chourum ensoleillé : merci aux militaires passés récemment qui nous ont taillé de belles marches en escalier!

Voyage grec dans le pays du DévoluyVoyage grec dans le pays du Dévoluy
Voyage grec dans le pays du DévoluyVoyage grec dans le pays du Dévoluy
Voyage grec dans le pays du DévoluyVoyage grec dans le pays du Dévoluy
Voyage grec dans le pays du Dévoluy

Arrivée sur la Corne, une belle première descente nous permet de gouter à de la bonne neige. J'en ai même perdu ma carte (heureusement retrouvée en bas). Et ensuite nous nous sommes attaqué à l’observatoire par la combe Ratin : tout aussi efficace, mais vraiment plus venté. Heureusement le vent souffle en continue et surtout dans le dos. La snowboard bien incliné me permet de monter, poussée par le vent alors que Sam et Auré en ski galèrent à chaque conversion. Là haut, c'est un paysage hors du commun qui nous attends avec les énormes télescopes qui donnent la sensation d'être sur une autre planète (l'observatoire du Pic de Bure c'est peu notre ALMA dans le désert chilien d' ATACAMA , mais là en mode Station Concordia Pole Sud_ c’était la note culturelle de notre aventure)
La descente se déroule sans encombre sur une neige dure mais très agréable à surfer et skier. Et surtout bien contente de quitter Éole...

Le temps de préparer les affaires pour le soir, de passer prendre une mousse (Et oui le bar de la Souloise n'ouvre qu'à 17h30) de papoter au chaud dans la voiture et nous voilà lancé pour les 300 derniers mètres de la journée. Et pas des moindres car c'est 300m de portage qui nous permettent d'atteindre la cabane Pastorale.

Et là à chacune son style de ...sapin de noel

Cabane de luxe avec table, banc, vaisselle, eau courante, mezzanine, matelas, un poêle (mais il voulais pas marcher avec nous)... Un apéro, une soupe, des pastas et au lit!

Voyage grec dans le pays du DévoluyVoyage grec dans le pays du Dévoluy
Voyage grec dans le pays du DévoluyVoyage grec dans le pays du DévoluyVoyage grec dans le pays du Dévoluy

Réveil 6h et c'est parti pour l'attaque du chourum Olympique. Tout se passe bien avant d'atteindre les 2000m d'altitude. Des rafales de vent nous surprennent, une me plaque même au sol (j'en perds ma bouteille). Après le vent d'hier, les fumées visibles au sommet du grand Ferrand nous stoppent dans notre élan. Si nous pensons être abrité dans les chourums, cela ne sera pas la même sur l'arête au moment de descendre avec le matériel sur le dos. Et puis ma fois cela permet de profiter de la bonne neige, tellement bonne que l'on s'offre le luxe d'une petite remontée plus light.
Le portage du retour nous permet de faire sécher tout le matériel, d'ailleurs on a décidé qu'on ferait cela à chaque fois (même s'il y a de la neige)!...tant pis si les chaussures sont, ELLES, cradosses,!

Le Rendez vous est déjà pris pour un prochain week end pour visiter le Chourum Olympique et ses autres copains, parce que c'est quand meme bien rigolos tous ses trous dans le rocher

Voyage grec dans le pays du DévoluyVoyage grec dans le pays du DévoluyVoyage grec dans le pays du Dévoluy

Commenter cet article