L'envolée des papillons

Publié le par Pauline

Deux jours de repos pour récupérer du week-end de travail: direction les écrins pour l'aiguille d'Entre-Pierroux avec l'arête des papillons .
Départ lundi matin avec un échauffement dans la via ferrata de Saint Christophe en Oisans. On enchaine rapidement la première partie avant d'êtres coincées un long (très très long ) moment derrière une petite colonie de vacances! Heureusement le pique nique pieds dans l'eau au bord du Vénéon nous remet d'attaque.

L'envolée des papillons

Direction Champhorent où on démarre pour 3h de marche en direction du lac des Bèches; lieu de bivouac. Le sac est lourd, la chaleur bien présente, une bonne pause s'impose à mi-chemin au refuge de la Lavey! Et quel bonheur de voir enfin le lac apparaitre sous nos yeux.

L'envolée des papillonsL'envolée des papillons

Montage ilico presto de la tente et Emma se transforme en cuisinière hors paire: au menu: soupe d'orties tous frais cueillis, coquillettes parmesan avec sauce pesto maison! miam! Une super adresse de restau à retenir. Avec ça on a un magnifique panorama "c'est vraiment trop beau" on arrête pas de répéter touts les deux, et une vue sur l'objectif du lendemain.
On file vite au lit avant de se faire attaquer par le troupeau de moutons venu investir ces lieux!

L'envolée des papillonsL'envolée des papillons
L'envolée des papillons

Réveil 5h ce mardi 14juillet sous un ciel déjà tout bleu et sans nuages. Au pied de l'arête à 6h, encordement, partage du matos et on attaque en corde tendu. Quelques photos entre deux poses de sangles, petite chute de Emma qui aura une belle marque de son passage sur l'arête des papillons, un peu de grimpette et on arrive au sommet 6h plus tard. On repère rapidement le rappel de 20m puis on se lance dans la descente du couloir de neige. Même ici on a chaud!!

L'envolée des papillonsL'envolée des papillonsL'envolée des papillons

Retour au lac pour le pique nique et c'est reparti pour 3h de marche vers la voiture sous une chaleur étouffante et un sac toujours aussi lourd!
Les épaules ont soufferts mais deux magnifiques journées passées. On serait quand même bien rester bivouaquer une nuit de plus mais Grenoble nous appelle!

L'envolée des papillons
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article