La Reine Meije

Publié le par Sam

La Reine Meije

Après la déception du WE des TA à Chamonix annulé pour cause de mauvais temps, Marie et Sam comptent bien se venger et profiter pleinement de leur semaine de vacances. Bonne pioche, la météo est au beau fixe ... L'objectif de la semaine: La Meije par la Pierre Allain ou la voie normale, tout dépendra des conditions.

Devant partir de la Grave, et compte tenu des conditions actuelles de circulation pour rallier Briançon, nous ferons le détour par Gap et donc par Ceüse ! Quoi de mieux pour s'entrainer à l'alpi qu'une montée sèche à la falaise, bien chargées, 3 jours de suite et en "grosse" pour Marie qui doit "faire" ses nouvelles chaussures.

La Reine Meije
La Reine Meije

Trois jours à grimper à "Grande Face", que du bonheur ! De belles envolées de 50m pour vérifier notre conti, en passant par les dévers à gros trous ou encore par des voies plus techniques à croutasses, quoi qu'il en soit, il n'y a rien à jeter !

En plus, toutes les conditions sont là pour cocher, un bon vent frais du nord nous a bien surpris le 1er jour et la doudoune ultra light un peu juste entre les essais !

La Reine Meije

Puis changement de décors et de rocher, on va tester la grimpe sur conglomérat à Mont Dauphin au plus grand bonheur de Sam, vivement les Méteores ;-)

La Reine Meije

Il est temps maintenant de retrouver Mathieu, copain guide aussi brillant que sympathique, dans "ses" Ecrins qui lui sont si chers.

Montée efficace au Promontoire par les Enfetchores, bien plus ludique que par le Vallon des Etançons et qui permet de profiter d'une vue magnifique (et de la description de toutes les voies) de la face nord de la Meije (que de projets !!).

La Reine Meije
La Reine Meije

Accueil toujours aussi sympa au Promontoire, et malgré l'absence des maitres des lieux, Noé a été largement à la hauteur, aidé de Vladimir et Vianney: apéro-météo, repas et mousse au chocolat/pépites de speculoos: une tuerie !!

Le lendemain, ce sera finalement une montée au Grand Pic par l'arête du promontoire suivi de la traversée des arêtes, la Pierre Allain n'étant pas encore tout à fait assez sèche: on reviendra !

Levé 4h, départ peu après 4h30, ça y est, on y est: le pas du crapaud (repéré la veille en crocs), le campement des demoiselles, le couloir Duhamel (bien gelé, merci le bi doigt) , la dalle Castelnau, le dos d'âne, la dalle des Autrichiens, le pas du Chat à partir duquel on laisse le granit pour du gneiss. Avec Mat, ça dépote, l'itinéraire, il gère... et nous, on court derrière !

La Reine Meije
La Reine Meije
La Reine Meije
La Reine Meije

Vient ensuite le glacier carré que nous traverserons en diagonale, et la dernière section grimpe du Grand Pic: les dalles W un peu austères puis le fameux Cheval Rouge où nous rejoignons le soleil qui ne nous quittera plus et enfin le chapeau du capucin.

Le cheval rouge ...
Le cheval rouge ...

Le cheval rouge ...

Congratulations au sommet du Grand Pic de la Meije sous l'oeil de la Vierge (barbue), photos, tour de panorama et 1er pique-nique de la journée, il est 8h30 !

Summit !!!!
Summit !!!!
Summit !!!!

Summit !!!!

Et c'est reparti pour la chevauchée des arêtes, toutes en neige, c'est splendide ! Le couloir Zsigmondy (70°) nous demandera plus d'effort, le cable étant caché sous la glace par endroit, nous mettrons en application nos cours de piochonnage et cramponnage appris cet hiver avec les Talons Aiguilles ! On suit au mieux le fil jusqu'au Doigt de Dieu. Itinéraire vraiment superbe et esthétique à la hauteur de sa réputation !

La Reine Meije
La Reine Meije

De là, 3 rappels et nous prenons pied sur le glacier du Tabuchet que nous descendrons au pas de course jusqu'au nouveau refuge de l'Aigle, il est 13h, grand temps de faire le 2è pique-nique ;-) et de trinquer à cette belle journée !

Après un peu de repos à l'Aigle, Mathieu nous quitte, il doit être ce soir à Cham, obligations professionnelles obligent. Un Grand merci à toi, Mat, pour ces 2 belles journées, c'était top, comme d'hab !

Pour nous ce sera sieste, papotage, jeux de société ... soirée bien sympa en compagnie de Vladimir et Vianney, (aides gardiens du promontoire) qui nous ont suivis sur les arêtes. Le nouveau refuge est impressionnant et les gardiens supers !

La Reine Meije
La Reine Meije

Le lendemain, journée autonomie !

Nous ferons partie du 2è levé à 5h mais ça bouchonne déjà au petit dèj ... ceux du levé de 4h30 ne sont pas pressés de partir manifestement ! Faut dire que les cookies cuisinés par Louis et Laura sont bien bons ...

Hormis 2 filles qui partent pour le doigt de Dieu, et Vladimir et Vianney qui rentrent au bercail par le serret du savon, nous avons tous le même objectif: la Meije Orientale.

On partira donc tranquillou après tout le monde. Cette fois, c'est nous qui gérons l'encordement sur glacier crevassé, puis en pente de neige raide, puis micro passage rocheux, et enfin pente de neige finale. A 2, nous sommes plus efficace que les groupes de 6 ou 8 et c'est donc logiquement que nous doublons nos prédécesseurs, ce qui nous permettra d'avoir le sommet rien que pour nous !!

La Reine Meije
La Reine Meije
La Reine Meije

A 8h30, on est de retour au refuge, les pauvres gardiens n'ont pas vraiment eu le temps de profiter de leur solitude, à peine installés pour leur petit dèj, certains leurs réclament déjà des crêpes !

Et voilà, une belle virée là haut ,plus proche des étoiles, s'achève. La descente de l'Aigle est bien longue mais heureusement optimisée par les névés restant (qui ont dû bien fondre depuis ...).

On finira la semaine à grimper à Arsine avant de retourner dans la chaude cuvette Grenobloise, en passant par la Maurienne. La boucle est bouclée !

Commenter cet article

Alex 06/07/2015 21:49

Trop la classe ! Ca donne envie d'y aller !

sam 08/07/2015 21:05

et bien il faut y aller !!
il y a un créneau ce WE non ??
en plus, vous avez repéré le début, alors, pas d'excuse ;-)

Julie 05/07/2015 23:09

Waouh.... Mythiques les vacances!!!