Reprise de la grimpe au Soreiller

Publié le

Reprise des activités estivales... 

On change de checklist pour la préparation du sac (Sam : pense à ajouter les gants sur la tienne :p), on dépoussière les chaussons et on se retrouve à 8h au parking du Geant à SMH en ce samedi matin pluvieux. La motivation de la veille (et l'optimisme de Sam) sont un peu en berne à la vue du bitume détrempé, mais de toute façon, on est là, on y va ! 

9h40, on se gare au parking du paravalanche, qui est vide (quelle surprise !), sous un beau soleil... Mais ce dernier vient de sortir et le rocher est encore bien trempé, sauf dans Paravalanche où partent Sam, Marie et Julie. Chloé est ultra motivée et part dans le 6a de Crosses en l'air qui a l'air sec de loin (mais qui est loin d'être sec en réalité !). Belle démonstration de mental de la part de Chloé : je tire allègrement aux dégaines dans les parties trempées ! On finit dans Para-Facile (5b, 5c, 5c) et on retrouve les filles sur la vire... Le soleil s'est caché depuis un moment, le vent se lève... L'orage arrive, on descend rapidement, rappel, pliage des cordes... 12h15, la dernière ferme le coffre et... plic, plic, plic... Ayé, c'est le déluge !

 

Chloé dans le départ (sec) du 6a

Chloé dans le départ (sec) du 6a

Arrivée sur la vire, l'orage n'est pas loin...

Arrivée sur la vire, l'orage n'est pas loin...

Après les premières gouttes, c'est la grêle qui prend le relais : l'idée du pique nique est vite repoussée et on décide de tester le Gite des Arias pour manger un truc chaud et préparer les sacs à l'abri.

Au choix, salade, omelette, ou frites... Ca fait du bien de manger pendant que ça tonne dehors (grosse pensée pour la cordée qui était dans L2 quand l'orage est arrivé...). Sarah nous rejoint à 14h et on décolle pour le parking des étages sous le soleil !

On prend notre temps pour décider des cordées, du matériel, du nombre de melons à porter pour Marielle et Quentin... Bref, on papote, on traîne, et finalement, on part du parking vers 15h30 pour la longue mais efficace montée au refuge du Soreiller. Ca papote tout le long, les vraies pipelettes, et à 17h30, sous les regards moqueurs de grimpeurs masculins, on dépose nos gros sacs sur la terrasse du refuge !

Préparation...

Préparation...

Comparatif des sacs...

Comparatif des sacs...

Devant la Reine des lieux

Devant la Reine des lieux

On retrouve Aude et Pierre, ainsi que Stan et Stef au refuge ! Petite bière pour combattre la déshydratation, noix de cajou, Tuc... On refait le monde à l'apéro !

Puis on passe à table pour le repas pantagruélique ! Je n'arriverai même pas à finir le gateau citron/pavot ! Pour aider à la digestion, rien de mieux qu'une petite plante locale que l'on déguste avec Aude et Pierre sur la terrasse, en regardant les voies de la face Sud...

Une tablée (quasi) 100% féminine

Une tablée (quasi) 100% féminine

Reprise de la grimpe au Soreiller
Une bonne nuit de sommeil nous attend !

Une bonne nuit de sommeil nous attend !

Réveil à 7h, on déjeune tranquillement tandis que que Sarah tente de faire passer son mal de ventre. Aujourd'hui, on se sépare :

- Chloé, Julie et Sarah partent dans Muriabelle au Burlan,

- Marie, Sam et moi-même partons pour Sous l'Oeil d'Andéol, dans la face est de la Dibona.

De notre côté, après 20 min de marche, on arrive au départ de la voie où on laisse gore-tex et crampons... Après avoir gagne au Chifoumi, je pars en tête dans la 6a où je misère lamentablement... Ensuite, ça déroule dans les longueurs faciles... le rocher est magnifique ! A L6, Marie prend la tête et enquille les longueurs avec facilité ! Cette voie est fantastique, le rocher est majeur... A 12h45, on est au sommet de la Dibona, SEULES !! Enfin, pas pour longtemps ! Des italiens arrivent de la Madier que Marie envoie gentiment sur l'autre relais :)))

Un rappel de 50 m, un peu de désescalade, et nous voici les pieds dans la neige... Descente rapide au refuge dans les névés bien mous. 14h, on fait sécher les chaussures, chaussettes et gants sur la terrasse du refuge en attendant l'autre cordée...

Stan et Stef arrivent vers 16h et nous indiquent que les filles sont encore loin derrière et qu'elles ne seront pas là avant 2 heures... Euh... bon, on est quasi autonome en voiture : on descend ! Sauf que Stan était complètement à côté de la plaque : les filles arrivent au parking 20 minutes après nous ! 

Bref, encore un superbe WE en montagne avec les copines !! Vivement le prochain et merci à toutes de m'avoir aidé à passer aux activités estivales, malgré une grosse envie de ski toujours présente !!

La superbe longueur L7

La superbe longueur L7

Le dièdre en 6a de L5

Le dièdre en 6a de L5

Summit

Summit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article